Animal domestique en copropriété


Le chien de notre voisin de copropriété ne cesse d’aboyer et nous sommes plusieurs copropriétaires à penser qu’il peut être dangereux. Quels sont les recours dans ce genre de situation ?

Même si la présence d’un animal domestique, et notamment d’un chien, peut causer des nuisances dans une copropriété (aboiements, dégâts dans les parties privatives et parties communes…), il n’existe à ce jour aucun règlement de copropriété qui en interdit la possession.

En ce qui concerne les nuisances causées par les aboiements du chien, la première chose à faire est de prévenir votre propriétaire si vous êtes locataire ou de faire appel à votre syndic de copropriété si vous êtes copropriétaire. Le rôle de votre syndic est de maintenir l’ordre dans une copropriété et de faire en sorte que tout se passe bien.

Dans le meilleur des cas, votre voisin sera conciliant et un accord à l’amiable sera trouvé entre lui et le syndic. Sinon, la résolution du problème peut se faire par voie judiciaire. Même dans ce cas, ce n’est pas vous directement qui devez entamer les démarches.


Cette entrée a été publiée dans Vos questions, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *